Compte rendu de l’assemblée citoyenne du Front de Gauche du 07 Mars 2013

Date: 7 mars 2013 Lieu : Cercle de l’Harmonie, Aubagne.
Intervenant : Luc LEANDRI, Conseiller régional, Parti de Gauche, fonctionnaire territorial dans le Var.
A la tribune : Outre l’intervenant principal, Alain MIGUEL (Gauche unitaire), Alain TARRINI (Parti de Gauche 13 Est.), Jean-Philippe IZQUIERDO,
représentant la FASE, Robert SAHAGUIAN sans parti, COSTA Gérard, PCF, président de séance,
Dans la salle : entre 25 et 30 personnes de diverses sensibilités, notamment PCF, PG, ATTAC (Sylvie PILLE) ou sans parti.
Excusés : Yannick KAMEL du PG, CALABUIG Bernard de l’ACU et de la FASE et des sans partis.
Après avoir déploré la faiblesse des annonces de notre réunion dans la presse locale, le président de séance indique certains évènements
survenus depuis la dernière réunion du Front de Gauche de janvier 2013 :

Au plan international :
Guerre en Syrie toujours en cours. Des manifestations importantes contre l’austérité ont lieu régulièrement. Au Portugal, les médias français n’ont
pas pu cacher que plus d’un million et demi de Portugais avaient manifesté la semaine dernière contre l’austérité.
Luttes entre islamistes et laïcs en Egypte et Tunisie. Rien n’est écrit d’avance.
Décès d’Ugo CHAVEZ, figure de proue de l’indépendance économique de l’Amérique Latine et maudit par les médias de la pensée unique en
France.
Démocratie : après avoir succédé aux bi-partistes (sociaux démocrates et droite) au Venezuela en 1998, ses 14 années de mandat ont été
consacrées par 15 élections qu’il a toutes gagnées sauf une avec un score sans cesse amélioré.
A résisté à un coup d’état fomenté par les USA et la droite venezuelienne en 2002. On peut noter d’ailleurs que les coups d’Etat viennent toujours
de la droite et de l’extrême droite en Amérique Latine.
Economie et social : grâce aux nationalisations effectuées, les richesses du pays ont été redistribuées. Les pauvres qui étaient 70% avant l’ère
CHAVEZ ne représentent plus que 25% de la population vénézuelienne en 2012. Voir aussi l’I D H ( Indice de Développement Humain reconnu
par l’ONU ) La comparaison des évolutions des I. D. H de la France sous SARKOZY et du Venezuela sous CHAVEZ peut expliquer la hargne des
classes dirigeantes françaises contre le leader du Venezuela. Réduction importante du nombre de bidonvilles à Caracas.
Education et santé : Gratuits. Le Venezuela a bénéficié des échanges économiques avec Cuba, médecins contre fourniture de pétrole.
Au plan national :
Guerre du Mali en cours. Les pertes humaines augmentent.
Les fermetures d’entreprises et les diminutions massives d’emplois continuent.
Explosion des fréquentations aux Restaurants du Coeur. Les scandales médicaux et alimentaires se succèdent.
Refus de nationaliser la sidérurgie, même provisoirement, pour la sauver des griffes de Mittal.
Sur le plan économique, la continuité SARKOZY-HOLLANDE est nette. L’accord dit A.N.I. (Accord National Interprofessionnel) qui met en sourdine
le Code du Travail voulu par le MEDEF et une minorité de syndicats va être présenté au Parlement.
Une réforme des retraites allant dans le sens de l’allongement va être présentée par AYRAULT ainsi que des nouvelles propositions d’austérité. Le
PS dans l’opposition était dans la rue contre cet allongement !. On parle de fiscaliser les allocations, etc.
Aucune volonté de réforme fiscale. L’entreprise « Total » continue à ne payer aucun impôt en France alors qu’elle a 13 milliards de bénéfices…
Mouvements de grève et manifestations diverses dont celle de mardi 5 mars dernier.
Il n’y a aucun changement dans les médias : des personnes comme Bachelot du lobby pharmaceutique et les chiens de garde du Capital se
relaient sans cesse sur les antennes afin de promouvoir le bipartisme et justifier la politique économique suivie, favorable aux gros actionnaires.
Disparition de Stéphane HESSEL : En 2010, Stéphane Hessel publie son manifeste Indignez-vous ! dans lequel il encourage les générations
montantes à conserver un pouvoir d’indignation. « La pire des attitudes est l’indifférence » écrit-il.
Il y dénonce le système économique actuel fondé sur le profit individuel, propose un partage des richesses plus équitable et rappelle le programme
du Conseil National de la Résistance appliqué à la Libération et dont le peuple français a bénéficié, à savoir:
« plan complet de sécurité sociale » c’est-à-dire une Sécurité sociale pour tous prévoyant remboursements des frais médicaux et indemnités de
chômage,
· retraites étendues à toutes les catégories de salariés (les commerçants en resteront exclus),
· « retour à la nation » des grandes entreprises exploitées par l’occupant, en particulier Renault, la SNCF, Air France, de grandes banques,
sans pour autant rompre avec le capitalisme (compromis majeur avec le programme du PCF qui cédait ainsi, au moins provisoirement,
sur un principe)
· subvention d’un programme culturel
· indépendance de la presse des capitaux des grandes industries,
Au plan local :
Métropolisation forcée autour de Marseille, à situer dans la diminution programmée des dépenses publiques. Le pouvoir des élus de proximité
serait réduit à néant : plus de pouvoir économique, plus de pouvoir sur les transports, etc. Inquiétant pour la démocratie. La manifestation du 21
décembre 2012 à Castellane avec défilé vers Chanot a été un succès mais le gouvernement s’entête.
Entreprise FRALIB : Deux succès judiciaires importants ont eu lieu dans les derniers quinze jours. Voir leur site Internet, « Eléphant vivra ».
Toujours pas d’initiative décisive du gouvernement contre UNILEVER. Il suffirait de réquisitionner la marque Eléphant pour tout débloquer.
Un président de la République n’a-t-il plus de pouvoir économique ?
Réunion au sommet du Front de Gauche le 23 janvier 2013 : propositions d’actions contre l’austérité et tract disponible en self-service dans la salle.

Point 1 : Premier débat
Des intervenants précisent certains points de la situation au Portugal, en Espagne et en Grèce. Au Portugal, des occupations de terre commencent
à apparaître dans le Sud du pays. Des précisions sont données sur l’ANI.

Point 2 : Exposé de Luc LEANDRI complété par Alain TARRINI
a) L’austérité : un cercle vicieux
Cela n’a jamais marché nulle part. Il ne faut pas voir la dette de l’Etat en ne regardant que les dépenses publiques mais il faut se pencher sur les
recettes et les niches fiscales.
Retarder la rénovation d’un lycée dans le programme du Conseil Régional, c’est mettre au chômage des PME du BTP, perdre les revenus fiscaux
induits, etc.
Le comportement des banques est ahurissant : le Conseil Régional est AA par les agences de notation. Résultat : les banques ne veulent pas leur
prêter car elles ne gagnent pas assez !!
b) Il faut réhabiliter l’impôt :
Il faut qu’il soit plus juste et il est absurde d’épargner les riches et d’accabler les pauvres.
Point 3 : Débat
Outre les réactions concernant les situations espagnoles et des pays européens dont aucun ne va bien, la question des élections municipales est
évoquée. Pour les uns, l’alliance avec des forces cautionnant l’austérité comme le PS est dommageable à la cause du vrai changement. Pour
d’autres ne pas chercher d’alliance, c’est faire un boulevard à la droite et au FN.
La salle est agacée par les médias. Faut-il envahir les plateaux TV ou manifester devant leurs bâtiments ? Comment supporter que le Front de
Gauche, qui a fait 11% aux présidentielles soit autant boycotté dans les médias officiels ? Comment arrêter ce bipartisme stérile et antipopulaire ?
Autre débat : sortir ou non de l’euro et des institutions européennes qui sont conçues pour museler le peuple et étouffer la démocratie.
Pluralité des partis ou fusion au sein du Front de Gauche : Die Linke ou Syriza, qui est le plus efficace ?
Le ton monte et des clivages apparaissent dans le public sur la stratégie à suivre. Les débats vifs sur ce sujet devront déboucher en 2013
sur des décisions claires.

Actions :
1) Distribution de tracts disponibles dans la salle.
2) Alimenter le blog ou le site du Front de Gauche mis au point par Marie Hélène.

Ci-dessous la référence de la page facebook
http://www.facebook.com/pages/Front-de-Gauche-Aubagne/303428233116277

3) Relancer la Mairie d’Aubagne concernant les mises à disposition des salles dans les quartiers les 21 mars, 28 mars, etc. pour la campagne
contre l’austérité. Pas de réponse à la lettre de demande du Collectif du Front de Gauche du 8 février 2013.

Prochaine assemblée citoyenne du Front de Gauche: non définie en séance mais probablement au Cercle de l’Harmonie, en avril 2013
pour tirer les bilans des réunions de quartier.
Nota : Pour écrire au Front de Gauche, adresser votre courrier sous pli à « Collectif du Front de Gauche, Cercle de l’Harmonie, 12 cours
Beaumond, 13400 Aubagne. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s