Il n’y a pas de poètes chez les fascistes !

Il n’y a pas de poètes chez les fascistes !

Il le dit bien mieux que moi : blog d’Alain Bousquet, à lire, pour hommage à Clément. 

« Il n’y a pas de Prévert, pas de Desnos, pas d’Aragon ou de Brassens, pas d’Eluard chez les fascistes !

La barbarie n’accepte pas la poésie, incompatible !

L’enfant qu’ils ont tué hier s’appelait Clément,  Clément comme Jean-Baptiste, Clément comme Clément, comme Pablo,  Clément comme René  ou Georges …. »

(cliquer sur le lien jaune pour ouvrir le blog)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s